La Guinée équatoriale prend la présidence de l’OPEP en 2023

Le ministre des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée équatoriale, S.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima, prendra la présidence de l'OPEP pour 2023.

Le ministre des Mines et des Hydrocarbures de la Guinée équatoriale, S.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima, prendra la présidence de l’OPEP pour 2023.

Le ministre des mines et des hydrocarbures de la Guinée équatoriale, Gabriel Mbaga Obiang Lima, prendra la présidence de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en 2023, rétablissant ainsi l’Afrique comme une puissance de premier plan dans l’industrie pétrolière mondiale.

Parmi les plus grands producteurs de pétrole d’Afrique, la Guinée équatoriale a connu une croissance exponentielle de son PIB grâce à son industrie pétrolière, les exportations ayant joué un rôle central dans l’économie et le développement socio-économique du pays. Ainsi, dans le sillage d’une nouvelle ère de coopération et de création de partenariats sur le continent, la nomination du ministre Obiang Lima à la présidence de l’OPEP devrait faciliter la mise en place d’une plateforme qui fera progresser les intérêts des explorateurs et producteurs de pétrole et de gaz africains et de tous les membres de l’OPEP.

En tant qu’organisation intergouvernementale, l’OPEP exerce une influence considérable sur le marché mondial du pétrole. L’organisation et ses États membres représentent près de 40 % de l’offre mondiale de pétrole et ont donc un rôle essentiel à jouer dans la stabilisation du marché.

En assumant la présidence, la Guinée équatoriale n’occupera pas seulement une position plus importante dans l’arène énergétique mondiale, mais sera également en mesure d’exprimer une perspective africaine au sein de l’organisation elle-même. Le pays s’est montré proactif dans le renforcement des liens avec les pays membres et non membres de l’OPEP, réaffirmant ainsi sa position de partenaire énergétique régional et international important. En assurant la présidence de l’OPEP, la Guinée équatoriale sera en mesure d’influencer activement la prise de décision en faveur de la région et du continent, tout en faisant connaître les défis et les opportunités de l’industrie énergétique africaine.

« Nous, à la Chambre africaine de l’énergie (AEC), sommes très heureux de voir la nomination de Gabriel Obiang Lima à la présidence de l’OPEP », déclare NJ Ayuk, président exécutif de l’AEC, ajoutant : « Avec un climat mondial qui pousse l’Afrique et les pays de l’OPEP à abandonner le pétrole et le gaz, la demande de pétrole et de gaz augmente, en particulier dans les économies émergentes qui doivent s’industrialiser, éradiquer la pauvreté énergétique et promouvoir la cuisine propre. » Ajouté Ayuk

« Ce dont l’Afrique et le monde ont besoin plus que tout en ce moment, c’est de la stabilité du marché. Nous sommes convaincus que le ministre Obiang Lima travaillera avec tous les pays membres de l’OPEP pour veiller à ce que les besoins des producteurs et des consommateurs soient satisfaits. » Conclut Ayuk

Précédemment occupée par le ministre des Hydrocarbures de la République du Congo, Bruno Jean-Richard Itoua, dont le mandat et le leadership qualifié à l’OPEP ont conduit à une nouvelle ère de stabilité du marché pour l’Afrique, la nomination du ministre Obiang Lima est sur le point de démontrer l’engagement ferme du continent à travailler avec une variété de parties prenantes dans le but commun de faire disparaître la pauvreté énergétique en Afrique d’ici 2030. 

Pour sa part, le ministre Obiang Lima a travaillé et continue de travailler à la sécurité énergétique du continent africain dans son ensemble. Il travaille dans le secteur du pétrole et du gaz depuis 1997 et a notamment occupé les postes de ministre délégué, vice-ministre, secrétaire d’État aux mines et aux hydrocarbures et conseiller présidentiel pour les hydrocarbures en Guinée équatoriale.

Share This Post

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp
Share on reddit

Subscribe To The Newsletter

More Posts

African Energy Chamber Releases Q1 2022 Oil and Gas Outlook

The African Energy Chamber (AEC), is proud to announce the release of the AEC Q1 2022 Outlook, “The State of African Energy” – a comprehensive report analyzing the trends shaping both the global and African oil and gas market in 2022

APPLY FOR THE INTERNSHIP PROGRAM