Oranto Petroleum participe au développement des entreprises locales du secteur pétrolier et gazier en Ouganda

Kampala, le 24 septembre 2019 : conformément à l’engagement pris par Oranto Petroleum de renforcer les capacités nationales et de développer le contenu local en Afrique subsaharienne, la société a organisé un atelier sur les appels d’offres en Ouganda en partenariat avec l’Autorité pétrolière de l’Ouganda, l’Administration locale et le cabinet de conseil KITADI.

Organisé dans la région de l’Albertine Graben où Oranto Petroleum détient ses licences Ngassa, l’atelier a réuni plus de 250 participants, dont une majorité de propriétaires d’entreprises et d’entrepreneurs.

« Oranto comprend que les ressources pétrolières peuvent générer d’énormes avantages pour les nations africaines grâce à l’emploi de la main-d’œuvre locale. Elles peuvent également dynamiser les communautés locales et générer une transformation rurale », a déclaré Prince Arthur Eze, président d’Atlas Oranto Petroleum. « Lorsque nous embauchons, formons, promouvons et passons des contrats avec des ressortissants ougandais, c’est une victoire pour l’industrie pétrolière et le pays. Nous sommes reconnaissants au président Yoweri Museveni et au peuple ougandais d’avoir collaboré étroitement avec l’industrie pétrolière pour assurer notre succès à tous. Avec le travail accompli jusqu’à présent par nos équipes techniques, nous sommes confiants que nous annoncerons bientôt une découverte une fois que nous aurons procédé au forage de puits en Ouganda », a ajouté le prince Arthur Eze.

L’atelier a notamment fourni des informations sur la formation et le renforcement des capacités dans le secteur pétrolier et gazier en Ouganda, et a permis aux participants de mieux comprendre les meilleures opportunités offertes par le secteur pétrolier pour générer des revenus dans l’agriculture, la l’incubation d’entreprises, le transport, le stockage, la gestion des déchets, le commerce et les services tels que banque et assurance. Des compétences essentielles en contenu local, en développement d’entreprise et en innovation ont également été fournies aux participants.

« La Chambre se félicite de tels programmes et félicite Oranto d’avoir tenu son engagement envers le peuple ougandais et son contenu local. La Chambre souhaite soutenir les entreprises qui contribuent au développement de la main-d’œuvre et des fournisseurs en Ouganda et à la collaboration avec le gouvernement pour soutenir la croissance et le succès du nouveau secteur énergétique en Ouganda », a déclaré Mickael Vogel, directeur de la stratégie à la Chambre africaine de l’énergie.

La licence Ngassa a été octroyée à Oranto Petroleum en octobre 2017 et son programme de travail progresse régulièrement depuis. Cela inclut notamment l’achèvement des études d’impact environnemental, l’acquisition sismique et l’étude de la solution de forage dans le lac. La société prévoit maintenant de forer au cours des deux prochaines années et encourage les entreprises locales à se préparer à participer aux activités d’appui au forage.